Guenièvre Suryous, illustratrice
Rechercher
Tag:

variezlesplaisirs

L'effet Facebook

Si toi aussi tu as connu Facebook vers la vingtaine, alors récemment tu as du te rendre compte que ses utilisateurs ont bien changé et toi avec. On a pris un coup de vieux quoi ! Qui n’a pas grillé que les bonnasses d’antan ne postent plus de photos d’elles, seules, mais avec leurs bambinos ou

Rouge Forever

A défaut de ne pas toujours pouvoir suivre les dernières tendances mode, il faut parfois ruser en optant pour un maquillage impeccable qui revient aussi cher que des fringues au final. Oui, je ne serai peut-être pas la mieux sapée ce soir mais ma bouche fera fantasmer tous les mâles présents sur mon passage. Sans

La nuit je m'éclate au plumard avec …

Encore du Nuxe ? Mais ils la payent ou quoi ? Ah si seulement c’était le cas. Non, j’affectionne tout particulièrement cette marque car je suis une adepte des produits d’origine naturelle à portée de toutes les bourses ! Attention je ne suis pas contre le luxe mais pour soigner ma peau je préfère opter pour de la

Hydratez vos lèvres, celles du haut !

A l’approche de l’hiver, il faut chouchouter ses lèvres ! Vous savez celles avec lesquelles vous ne ferez jamais d’enfant. Vous me suivez ? A défaut d’avoir les lèvres pulpeuses d’Angelina Jolie (et son sex-appeal), on prend soin des nôtres trop souvent laissées pour compte entre rouge à lèvres et gloss en guise de cache-misère.. Comme

La quête du Graal !

Encore un sextoy consacré à la quête du point G ! Perso je le cherche encore... Le vibromasseur Mona Mâtez-moi son design ergonomique ! Plus aérodynamique tu meurs. Un poil ambiance Blade Runner tout ça. La particularité du vibro Mona est sa tête allongée qui vous permet de partir à la conquête de votre point G. Si comme moi, vous

Où sont les toilettes ?

Parce qu'on peut être coquette et coquine (ou l'inverse). Et parce qu'un rouge à lèvre peut en cacher un autre ! Qui n'a jamais souhaité calmer ses ardeurs discrètement aux toilettes lors d'un rendez-vous galant avant la fameuse question "Tu montes boire un dernier verre chez moi ?". Messieurs, vous ne vous êtes jamais demandés