Un petit post pour vous partager mon interview sur le blog Desculottées , où je vous en dis un peu plus sur mon travail d’illustratrice, les causes qui me tiennent à coeur et aussi mes inspirations.

Mais qui se cache derrière les DesCulottées ?

Eh bien toute une équipe de rédactrices, Tatiana, Juliette, Carole, Laura et Angélique et une illustratrice Mathilde qui parlent de la sexualité de façon positive, joyeuse et ludique !

Lorsque Tatiana, aka Lady Shagass, a lancé son blog il y a 5 ans, c’était, avant tout, pour décomplexer les femmes et les hommes sur la sexualité afin de briser certains tabous en les abordant de manière humoristique. Puis, petit à petit, d’autres rédactrices, tout aussi passionnées, ont rejoint l’aventure !

Les thématiques que l’on retrouve sur Desculottées sont larges, on y parle de sujets de santé tels que la contraception ou les règles, mais aussi de relations amoureuses inclusives comme le polyamour ou encore le libertinage à travers des témoignages.

Un blog qui met en lumière les illustrateurs

L’autre particularité des Desculottées, dont les articles sont parfois illustrés par Mathilde, c’est de mettre en avant des illustrateurs qui ont choisi de croquer la sexualité pour sensibiliser les jeunes (et les moins jeunes) sur certains sujets.

D’ailleurs leur Instagram poste très régulièrement le travail de nombreux artistes afin de nous faire découvrir les talents de demain qui illustrent avec intelligence la sexualité sous tous ses angles (rapport au corps, consentement, orgasme…)

C’est pourquoi lorsque Tatiana m’a proposé d’expliquer mon travail un peu plus en détail sur son blog et, par la même occasion, vous parler des causes féminines que je défends, j’ai de suite dit oui !

Je parle notamment de ma dernière série « Perles de gynéco » qui illustrent les violences dont les femmes sont victimes lors de certaines consultations et ce à tous âges. Je me suis inspirée de ma propre expérience, jusqu’à ce que je me rende compte que j’étais loin d’être un cas isolé, il y a donc un vrai combat derrière.

Pour ne rien manquer des Desculottées !