The WooHoo double anneau vibrant

Et si une coquine, c’était avant tout la petite cochonne qui sommeille en nous ?!

Celle qu’on a trop souvent brimé de peur de s’assumer sexuellement ? Je ne dis pas de clamer haut et fort qu’on aime le sexe et qu’il nous le rend bien hein.. Mais dans certaines circonstances, ça peut faire la différence. 

Si vous avez sorti la robe lavée à 60°, ne vous drapez pas dans votre string une fois que vous la portez. Assumez ! La vraie coquine, elle, ne se défile pas. Surtout si elle a repéré sa proie.

En soirée, la coquine se sent bien dans sa peau et le fait savoir. Si elle a décidé de ne pas rentrer seule ce soir, elle repartira, avec à son bras, son plus beau trophée. Et ses petits jouets avec lui, elle utilisera pour commencer les festivités !

Le double anneau vibrant The WooHoo par exemple..Pas de jaloux comme ça.

woohoo2

Pendant que sa rivale toise l’assemblée en se demandant qui aura l’honneur d’approcher son petit gazon la nuit tombée. La coquine, elle, a commencé à débroussailler et large. Parée de ses plus beaux atouts, elle passe à l’attaque. Et merde si ça dépasse un peu !

En solo, la coquine excède toujours forcément. Perfide mais efficace. Ça évite de se crêper le chignon avec les copines au passage..L’humilité, telle est sa devise. Consciente de son potentiel, elle ne cherche pas à briller par des artifices qu’elle n’a pas.

Beaucoup d’humour, un brin espièglerie le tout c’est que ça pétille ! De quoi éclipser les bobos recluses dans leur cage dorée trop occupées à twitter !

L’audace est toujours payante. En plus, qui sait, sur un malentendu, votre aventure pourrait bien marcher plus qu’une soirée !